R E S U M É :

La « vidéodanse », « danse à l'écran » ou « cinédanse » en tant qu'objet transdisciplinaire, fait émerger une création hybride de la confrontation et du croisement entre les disciplines artistiques : danse, cinéma, vidéo et nouvelles technologies. Ces disciplines, offrent une création nouvelle ; elles s'articulent entre elles et ouvrent la perception de chacune à ce qui les traverse et les dépasse : le geste dansé. 

Deux films singuliers dans leur rapport à l'écran constituent le corpus de réflexion de cette étude : A study in choreography for camera (1945) de Maya Deren en collaboration avec Talley Beatty et Locale (1979) de Merce Cunningham en collaboration avec Charles Atlas.

Ces œuvres chorécinématographiques, construites dans un rapport dialectique avec le medium cinématographique, se nourrissent de nouvelles méthodes de composition et nous révèlent différentes approches de la danse à l'écran qui nous conduisent à appréhender l'espace écran comme un nouvel espace chorégraphique. 


M O T S - C L É S : 

Danse et cinéma, vidéodanse, chorécinéma, danse contemporaine, création hybride, cadres dansants, danse à l’écran, screendance, danse pour la caméra, danses vidéos, danse films, filmdanse.


http://www.danse.univ-paris8.fr/diplome.php?di_id=2&sorting=ANNEE

 

PaulinaRuizMémoireMASTER2 -.pdf PaulinaRuizMémoireMASTER2 -.pdf
Size : 1211.936 Kb
Type : pdf

Make a free website with Yola