"Sans Desert" Photo: Eduardo Rucarba

 


Paulina RUIZ CARBALLIDO est née à Oaxaca au Mexique. Elle réside actuellement à Paris. Danseuse, chorégraphe, professeur de danse, chercheuse et vidéaste. Elle explore le corps dans un travail chorégraphique sur la poétique du corps en mouvement, la mémoire, la condition humaine et la quotidienneté en interaction sensible et kinesthésique avec la technologie via des œuvres scéniques interdisciplinaires. Dans sa démarche artistique, Paulina Ruiz Carballido cherche à créer espaces d’expérimentation afin de dévoiler les confrontations et résonances d’un devenir corps, d’un devenir monde. Elle interroge la danse comme une espace d’appartenance, de croisement, de mémoire, des gestes, de résonance sensible, des paysages réels et imaginaires, de l’être et du néant pour raconter poétiquement des états du corps au monde.

Titulaire d’une licence en Danse (2009) avec mention « Magna Cum Laude » de l’Universidad de las Américas Puebla au Mexique, où elle a étudié danse contemporaine, ballet, chorégraphie, vidéodanse, théorie et pédagogie en danse. Elle possède également un Master de Recherche en Danse (2013) avec mention « Très bien » de l'Université Paris 8 en France, sur sujet "L'écran comme espace chorégraphique. Étude sur l'approche cinématographique de la danse dans les oeuvres de Maya Deren-Talley Beatty "A study in choreography for Camera" et Merce Cunningham-Charles Atlas "Locale", grâce à la bourse du Fondo Nacional para la Cultura y las Artes y el Consejo Nacional de Ciencia y Tecnología à traves du programme de Becas para Estudios en el Extranjero, FONCA-CONACYT 2010-2012. En 2015, elle a obtenu le Diplôme d’Etat de professeur de danse – organisé par le Centre National de la Danse – (Pantin)département Formation et Pédagogie (2014-2015).

Son travail chorégraphique et de vidéodanse a été présenté dans festivals nationaux et internationaux au Mexique, au Chili, à Cuba, en Allemagne, au Portugal, en Italie, en France, en Suisse, au Brésil, en Irlande, en Denmark, en Argentine, à Stockholm et au Canada. 

Entre 2004 et 2008, elle a collaboré à des projets chorégraphiques, des projets site specific, des performances, des laboratoires et des pièces de théâtre au Foro Internacional de Artes en Movimiento « Performática », Festival Internacional Lila López, San Luis Potosí, Mexique et Residencia Interdisciplinaria en Arte y Ecología de Guapamacátaro, Mexique.

En 2007, Paulina voyage à Santiago du Chili où elle étudie la Comédie dell’arte avec Oscar Zimmerman et les Techniques de Mouvements pour Acteurs avec le chorégraphe Alejandro Cáseres á l´Université Diego Portales. Elle participe en tant qu’étudiante visiteur au Centro de Danza Espiral, l'école du chorégraphe chilien Patricio Bunster. AU Chili, elle crée en collaboration avec Rafael Silva l'œuvre chorégraphique “Despúes de ti (Après Toi)” présenté au Centre d'Art Niminku.

En 2008 elle voyage à Santa Clara, Cuba avec la Compagnie de Théâtre Viento de Agua, pour présenter l'oeuvre “No vayas a Llorar” du directeur Boris Villar au Festival Magdalena Project: sin Fronteras, coordonné par l'actrice de l’Odin Teather Julia Varley. Au cours de la même année, elle collabore au montage de “De la A a la Z parte II” de l´artista Mayra Morales (Becaria Foescap, Puebla).

Elle présente son solo “La nota del silencio” au forum PRISMA 2009 au Centro Nacional de las Artes México ou elle suit les ateliers avec les professeurs : David Zambrano, Robert Steijn, Frans Poelstra, Gilles Polet, Carmen Correa, Elizabeth Ward, Mårten Spånberg, Jean-Jacques Lemêtre et Domenico Giustino. Elle participe au diplôme organisé par Rosario Ordoñez à Invernadero Danza Oaxaca, suit des ateliers de technique Graham avec Christine Dakine, technique Limón avec Sue Bernhard et techniques Release avec les professeurs Jorge Cerecero et Nina Buisson.

Paulina a présenté son solo « Paysage Nomade » au Centre Culturel aux Lilas France, Studio Keller Paris et au théâtre Ono en Berne Suisse grâce au soutien de l’Ambassade du Mexique en Suisse. Ainsi que le duo « Anastomose » en collaboration avec la danseuse chorégraphe Giorgia Minisini et l'artiste audiovisuel Jean-Baptiste Fave dans le Festival Topoló en Italie, EINCE et Foro Alternativo au Mexique.

Elle a fait partie du groupe de conférenciers et artistes qui ont abordé le sujet de la danse et les nouvelles technologies dans « 6th National Conference de la Canadian Dance Assembly » à Ottawa, avec Douglas Rosenberg et Prisicilla Guy. Paulina participe au festival « I.F. O.N.L.Y » en Birr Theatre et Arts Centre à Irlande en 2012 et 2013. 

Depuis 2009, Paulina est artiste associé au Festival Itinerante de Videodanza Agite y Sirva au Mexique avec Ximena Monroy directrice du Festival et avec Jean-Baptiste Fave coresponsable du festival en France. Paulina a animé des ateliers, des conférences, des lectures et des projections de videodanse au Mexique, en France, au Canada, en Suède, en Irlande, en Suisse et en Allemagne. Elle est également en charge de l’organisation d’ateliers de vidéodanse et des laboratoires chorégraphiques organisés par l’association Collectif V.I.D.D.A en France. Paulina fait partie de « Sweet & Tender Collaborations » ; une initiative dirigée par des artistes et mise au point dans l’auto-organisation des processus artistiques et de production, et ainsi accentue les formes de fonctionnement collaboratives.Elle a été jury avec l’artiste Priscilla Guy dans l’International Screendance Festival en Caroline du Nord, dirigé et organisé par le vidéaste et chercheur Douglas Rosenberg.

En 2014, Paulina enseigne l'Atelier Intensif professionnel sur la vidéodanse "L'écran comme espace chorégraphique" / 1 semaine: théorie, pensée critique et création en collaboration avec Priscilla Guy, et Circuit-Est Centre Chorégraphique (Montréal, Canada). Ainsi, l'Atelier intensif pour adolescentes sur la vidéodansea / 2 jours: initiation et création collective avec Priscilla Guy (Canada), Ximena Monroy (México) et Circuit-Est Centre Chorégraphique (Montréal, Canada).   

Paulina a obtenue une bourse du programa Jóvenes Creadores del FONCA (2014-2015), le ministère de la culture Mexicain pour le projet chorégraphique  Holding: Catálogo de gestos. Elle a publié l’article en Français et Anglais "L'écran comme espace chorégraphique: Un pas de deux entre le danseur et la caméra" dans le livre "Art in Motion: Current Research in Screendance/Art en mouvement: recherches actuelles en ciné-danse" co-dirigé par Marisa C. Hayes y Franck Boulègue (Festival International de Vidéodanse de Bourgogne, France) et publié par la  Cambridge Scholars Press en Angleterre (2015). Elle a co-dirigé le livre "La creación Híbrida en Videodanza" (2015), première compilation imprimée et digitale d’essais, de texte et de photographies sur la vidéodanse en 5 Volumes. (Festival Itinerante de Videodanza Agite y Sirva, en colaboration avec l’UDLAP). Paulina a organisé avec Ximena Monroy les Résidences Internationaux de Vidéodanse “Comunidades Híbridas” (2015), « Resonancias » (2017) et « Híbridos Expandidos » (2018) au Centro de las Artes de San Agustín Etla à Oaxaca, Mexique. 

Elle a dansé et collaboré avec les artistes et chercheurs: Miguel Ángel Guzmán (MX), Ximena Monroy (MEX), Jacqueline Cousineau (USA), Giorgia Minisini (IT), Lourdes Roth (MX), Jean-Baptiste Fave (FR), Mayra Morales (MX), Gabriela Gobbi (AR), Luna Paese (IT), Pierre Fave Varjabedian (FR), Laura Vera (MX), Ray Schwartz (USA-MX), Malena Beer (AR-FR), Priscilla Guy (CA), Camille Auburtin (FR) entre autres. 

Boursière du « Progama de Fomento a Proyectos y Coinversiones Culturales » (2017-2018) del Fondo Nacional para la Cultura y las Artes, México. Elle intervient en tant qu’artiste chorégraphique et pédagogue dans differents projets : « Danser le Vivant » parcours chorégraphique avec le Centre National de la Danse (2018), « Portraits Dansants » ateliers d’initiation et création de vidéodanse avec Khiasma et la Ville des Lilas, entre autres. 


Make a free website with Yola